Auteur: LEPIDI Pierre-Paul
Contact: via Facebook
Localisation: Ajaccio (Corse)

Nombre total de pages vues

vendredi 11 juillet 2014

Ruche / Abeilles => des tarses sensibles au sucre et au sel !


Une abeille se gorgeant de miel:

Sans titre

Pièces buccales, antennes et pattes de l'abeille sont couvertes de sensilles, des structures en forme de soies assurant la détection de divers stimuli.

Dans de récentes études, les tarses, parties terminales des pattes, ont été mis en contact avec des liquides de compositions diverses (sucrés, salés, amers...).

Il a été constaté que la présence de sucre au contact des pattes, même en faible concentration, déclenche une extension réflexe de la langue, la partie la plus sensible du tarse étant sa double griffe terminale:



En se posant sur une fleur, l'abeille butineuse peut ainsi instantanément évaluer sa richesse en nectar.


Par ailleurs, les 4 petits segments précédant la double griffe, les tarsomères, qui appartiennent également au tarse, s'avèrent particulièrement sensibles au sel:


Il suffit donc à l'abeille d'effleurer une étendue d'eau de ses pattes pour en détecter sa nature...

Fascinantes abeilles !

SOURCE: American Bee Journal - Avril 2014


À LIRE:


 Accueil et autres news: PHOTOBLOGUE

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire