Auteur: LEPIDI Pierre-Paul
Contact: via Facebook
Localisation: Ajaccio (Corse)

Nombre total de pages vues

samedi 4 janvier 2014

Utiliser un flash cobra (partie 3)



L'excellent flash Nikon SB-900


-----------

Rappel: 

Partie 1: présentation des différents modes du flash  => http://lepidi-photo.blogspot.fr/2013/12/utiliser-un-flash-cobra-partie-1.html

Partie 2: l'utilisation du flash cobra en extérieur, en plein jour => http://lepidi-photo.blogspot.fr/2013/12/utiliser-un-flash-cobra-partie-2.html


-----------


La modulation de l'effet du flash: réglage des paramètres de l'appareil photo et du flash




Le nombre guide d'un flash (NG) correspond à sa puissance maximale. Plus il est grand, plus le flash est puissant. Il est annoncé pour une sensibilité de 100 iso, voire 200 iso car nombre d'appareils photo démarrent aujourd'hui à cette sensibilité:




La valeur de cette puissance maximale dépend bien évidemment de la focale de l'objectif utilisé puisque le champ à éclairer varie. On peut constater que la valeur donnée dans les caractéristiques de ce flash Nikon est mesurée pour une focale de 35 mm:



Une relation simple peut être établie entre le nombre guide, la distance de prise de vue et certains paramètres réglables sur l'appareil photo: l'ouverture du diaphragme et la sensibilité (iso).

NG à 100 iso = (distance  X ouverture) / facteur de sensibilité


Le facteur de sensibilité correspond à la racine carrée de la sensibilité utilisée sur la sensibilité de base c'est-à dire 100 iso.

Si l'on choisit une sensibilité de 400 iso:

Facteur de sensibilité = √ (400/100) = √ 4 = 2

Le tableau suivant indique le facteur de sensibilité en fonction des iso:



Pour une situation donnée, il est ainsi facile de calculer la valeur d'un paramètre en connaissant les autres: distance, ouverture ou sensibilité.



Il est également possible d'agir directement sur le flash en modulant son intensité. Contrairement à une correction de l'exposition qui influerait à la fois sur le premier plan et un arrière-plan plus lointain, la correction d'intensité n'a d'action que sur le sujet au premier plan.

On applique alors une correction positive pour rendre le sujet plus lumineux ou une correction négative pour l'assombrir.



La correction peut se faire directement sur le flash:




Elle peut être également appliquée à partir de l'appareil photo. Attention toutefois: les corrections de l'intensité à partir du flash et de l'appareil photo s'ajoutent !




Exemple sur un jouet avec une correction de - 0.3 EV:




Le même jouet avec une correction de +3 EV:





La relation nombre guide / paramètres montre que la vitesse d'obturation n'intervient aucunement dans la modulation de l'effet du flash. Par contre, elle a une influence sur le résultat de la photo puisqu'elle laissera ou non le temps à l'appareil de capturer la lumière naturelle en provenance de l'arrière-plan.


Exemple sur un jouet avec une vitesse de 1/250 s:




Le même jouet avec une vitesse de 1/20 s:




Hormis le réglage des paramètres du flash et de l'appareil photo, nous verrons qu'il existe d'autres possibilités de moduler l'effet du flash.


--------------

Partie 4 à venir. Restez connectés !


Retour sur la page d'accueil: PHOTOBLOGUE


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire