Auteur: LEPIDI Pierre-Paul
Contact: via Facebook
Localisation: Ajaccio (Corse)

Nombre total de pages vues

mercredi 4 décembre 2013

Casse-tête chinois




Communiqué Canon:

La caméra numérique EOS C300 de Canon a permis au réalisateur français Cédric Klapisch de réaliser une partie de son nouveau film, Casse-tête chinois, qui sort aujourd’hui dans les salles.

Cédric Klapisch a choisi la caméra de production cinématographique EOS C300 pour sa qualité d’image, y compris dans les conditions de lumière les plus complexes, ainsi que sa compacité, sa légèreté et sa souplesse d’utilisation. Il a ainsi pu filmer facilement dans la rue ou dans le métro, caméra au poing.

Le choix de Cédric Klapisch s’est porté sur l’EOS C300 en raison des possibilités créatives qu’elle offre. Il explique : « Le fait d’utiliser une caméra EOS C300 m’a permis de travailler plus librement et de me dégager des contraintes qu’impliquait le fait de tourner à New-York avec une caméra film argentique. Elle m’a apporté une plus grande liberté, en offrant une excellente qualité d’image tout en étant compacte et légère. Ces critères sont extrêmement importants pour moi et ce type de caméras, qui permettent de tourner de manière spontanée, apportent une vraie valeur ajoutée à la mise en scène. Le Système EOS Cinéma de Canon a constitué une réelle avancée dans l’industrie cinématographique et l’EOS C300 en est la preuve. »

Casse-Tête Chinois sort aujourd’hui dans les salles françaises. L’histoire se déroule à New-York, quinze ans après L’Auberge Espagnole et dix ans après Les Poupées russes. On y retrouve Romain Duris dans le rôle de Xavier, désormais père de deux enfants et dont la vie tient toujours du casse-tête chinois.


Retour sur la page d'accueil: PHOTOBLOGUE

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire