Auteur: LEPIDI Pierre-Paul
Contact: via Facebook
Localisation: Ajaccio (Corse)

Nombre total de pages vues

lundi 23 septembre 2013

Test: bague d'adaptation Metabones (partie 2)



http://lepidi-photo.blogspot.fr




Lorsque l'on acquiert un appareil photo hybride en complément ou en remplacement d'un reflex, on recherche avant toute chose la compacité et la légèreté.

Dès lors, l'achat d'une bague d'adaptation ne peut avoir pour finalité de réutiliser tous ses objectifs reflex mais bien d'aboutir à une combinaison inédite dans le système hybride.

J'ai donc choisi ici de tester la bague Metabones Nikon F => Micro 4/3 avec un Nikon AIS 135 mm f/2 qui permet d'obtenir un fort sympathique équivalent 270 mm f/2, c'est-à-dire un beau téléobjectif super lumineux !

Nota Bene: je rappelle ici qu'il s'agit bel et bien d'un équivalent 270 mm f/2 en termes de cadrage et de calcul de la lumière; mais qu'en termes de profondeur de champ, on aboutira aux résultats d'un 270 mm f/4 sur un full frame. 


Voici la combinaison Olympus OM-D E-M5 + bague Metabones + Nikon 135 mm f/2:








Puisque la mise au point est manuelle, la convivialité de l'ensemble dépend en tout premier lieu de la qualité de la bague de mise au point de l'objectif utilisé. De ce point de vue, les vieilles optiques Nikon AIS ne déçoivent pas. La bague de mise au point de ce 135 mm est un vrai régal de précision !

Par ailleurs, les systèmes d'assistance à la mise au point présents sur les hybrides ont également leur importance. Sur l'Olympus OM-D E-M5, cette assistance est pour le moins maigre... Point de peaking (Monsieur Olympus ne daigne pas le rajouter par firmware...), mais une loupe qui peut être aisément mise en oeuvre en l'affectant à un des boutons de l'appareil.

Quant à la bague Metabones, elle présente une belle qualité de fabrication au déballage.

Malheureusement, après montage, le résultat est moins réjouissant... 




En effet, l'ensemble souffre d'un léger jeu, aussi bien au contact bague/boîtier qu'au contact bague/objectif. Ce jeu n'est pas très important mais il s'avère particulièrement agaçant à l'usage. Inadmissible si l'on considère le prix de la bague !!!





Par contre, rien à dire sur la qualité des photos. Associé à un l'Olympus OM-D en monture micro 4/3, le 135 mm f/2 de Nikon produit de belles images, bien piquées. Les quelques aberrations chromatiques qui pourront apparaître dans certains cas seront facilement corrigées par voie logicielle. 


Un exemple à f/8:



Le crop 100%:





Un autre exemple à pleine ouverture f/2:



Le crop 100%:







Quelques photos prises sur le terrain:

photo 1
http://lepidi-photo.blogspot.fr


photo 2
http://lepidi-photo.blogspot.fr


photo 3
http://lepidi-photo.blogspot.fr


photo 4
http://lepidi-photo.blogspot.fr


photo 5
http://lepidi-photo.blogspot.fr


photo 6
http://lepidi-photo.blogspot.fr


photo 7
http://lepidi-photo.blogspot.fr






La note finale...

Pour: qualité d'image conforme à celle de l'optique dans sa monture d'origine

Contre: jeu mécanique très désagréable à l'usage et inadmissible vu le prix de la bague







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire