Auteur: LEPIDI Pierre-Paul
Contact: via Facebook
Localisation: Ajaccio (Corse)

Nombre total de pages vues

mercredi 2 janvier 2013

Test de l'Olympus ultra pancake 15 mm f/8


Le nouvel objectif Olympus ultra pancake 15 mm, équivalent à un 30 mm :

Hier matin, j'ai eu l'agréable surprise de recevoir un colis contenant le nouvel objectif ultra pancake 15 mm produit par Olympus. Il m'a été confié quelque temps pour un petit test de terrain, par la boutique photo L'Instantané située à Paris. Le test sera réalisé avec l'Olympus OM-D E-M5.



1)- Les caractéristiques:

- épaisseur de 9 mm
- 3 lentilles en 3 groupes
- ouverture constante de f/8
- mise au point de 30 cm à l'infini
- poids: 22 grammes

Aucune communication de données ne s'effectuant entre l'appareil photo et cet objectif, il est donc nécessaire de renseigner la valeur de la focale pour un parfait fonctionnement de la stabilisation de l'image. Cette valeur sera mémorisée. Il faudra la modifier dès lors que vous possédez deux optiques de focales différentes dépourvues de contacts.

Rappel de la procédure: 

Lors du choix du mode IS, appuyez sur la touche "info" et utilisez les flèches gauche et droite du pavé directionnel pour sélectionner la focale la plus proche, ici 16 mm.





2)- La qualité de fabrication:

On ne trouvera point de métal ici, mais la qualité de fabrication est très correcte. L'Olympus OM-D E-M5 est d'ailleurs des plus sexys en sa compagnie. Et surtout des plus légers... Quel bonheur de se balader avec un ensemble aussi compact !


Nikon D700 + 24-70 mm f/2.8


Nikon D700 + 24-70 mm f/2.8




3)- La mise au point:


Extrait du site Olympus Europe:

"Un objectif ultra pancake 15mm, à mise au point fixe et ouverture constante, voilà un accessoire pour le moins étonnant mais terriblement efficace pour les Olympus PEN. Avec seulement 9mm d’épaisseur, il s’accorde parfaitement aux dimensions compactes des boîtiers PEN, lesquels pourront dès lors se glisser sans problème dans votre poche, prêts à être dégainés pour de nouvelles photos super nettes entre un mètre et jusqu’à l’infini, sans besoin de mise au point et sans autre complément optique requis. Pour des plans rapprochés, il sera même possible de le régler pour réaliser des photos jusqu’à 30cm du sujet."


Petit rappel sur l'hyperfocale:

On appelle hyperfocale la distance minimale pour laquelle les sujets sont perçus nets quand on règle la mise au point sur l’infini. Pour un appareil photo et une focale donnés, cette valeur dépend de l'ouverture choisie. A f/8, on peut voir dans le tableau ci-dessous (dernière ligne) que la distance hyperfocale d'un 15 mm est de 1,89 mètres.

Il existe une propriété très intéressante de l'hyperfocale: la distance de mise au point réglée sur l'hyperfocale permet d'obtenir une image nette de la moitié de cette distance jusqu'à l'infini. Ainsi, si l'on positionne la distance sur environ 2 mètres, tout sera net de 1 m jusqu'à l'infini (mesures soulignées en vert dans la table).



La profondeur de champ avec un 15 mm f/8
(tableau réalisé avec l'excellent site Dofmaster)



Sur le 15 mm, la position symbolisée par un point, au crantage bien perceptible, correspond en fait à cette distance hyperfocale:



Comme le précise le site Olympus, dans cette position, les photos seront nettes de 1 m jusqu'à l'infini. On reviendra d'ailleurs sur cette notion de netteté en hyperfocale...



En présentant le 15 mm comme un objectif à mise au point fixe, la description du site Olympus Europe est pour le moins restrictive... En effet, lorsque l'on bascule le levier entre la position 30 cm et la position hyperfocale, on voit bien le bloc de lentilles se déplacer. Avec la loupe du bouton Fn 2, il est alors tout à fait possible de réaliser une mise au point manuelle correcte entre 30 cm et 1 mètre !




La démonstration en images. Comme toutes les photos qui suivront, il s'agit de jpeg directement issus du boîtier (avec réglages perso), sans aucun post-traitement, hormis le rajout d'un cadre autour de certaines images.

NB: les crops sont à 100 %. Mais des crops 50 % seraient déjà suffisants pour évaluer le rendu d'impressions au format A3.



Mise au point sur la poupée 1 avec crop 100 %





Mise au point sur la poupée 2 avec crop 100 %





Mise au point sur la poupée 3 avec crop 100 %






Il est également possible de déplacer très légèrement le levier de mise au point vers le sigle infini pour une mise au point très lointaine, un paysage sans premier plan par exemple. Il est regrettable qu'Olympus n'ait pas prévu un crantage pour cette position infini car il est trop facile de la dépasser, la bonne position étant en fait située entre le point et le sigle infini. L'usage de la loupe est ici indispensable !

Un extrait du mode d'emploi du 15 mm (code BCL-1580) :








4)- La qualité d'image:

Les précédents crops permettent déjà d'évaluer la qualité d'image produite par cet ultra pancake en mise au point manuelle de 30 cm à 1 mètre. Il faut bien reconnaître que la qualité d'image est étonnamment bonne sur des sujets proches, sans atteindre le niveau d'une focale fixe de construction classique. Ne rêvons pas ! On rappelle que la formule optique comprend ici 3 minuscules lentilles à 79 euros, le prix officiel du 15 mm pour la France...


Mise au point manuelle

Olympus OM-D E-M5 + Oly 15 mm (no PP)


Le crop 100 %




Concernant les sujets plus lointains, il me semble essentiel de rappeler que la notion de netteté en hyperfocale est somme toute relative. Quel que soit son matériel, chacun a pu constater dans sa pratique photographique qu'une mise au point à la distance idoine se traduit toujours par une netteté du sujet supérieure à celle d'une prise de vue en hyperfocale. En considérant la formule optique basique de ce pancake, il ne faudra donc pas s'attendre à des miracles. Les fans de piqué extrême passeront leur chemin...


Olympus OM-D E-M5 + Oly 15 mm (no PP)

Le crop 100%




Un travail en hyperfocale permet de saisir n'importe quelle scène d'action, aussi rapide soit-elle ! Sur ce coup-là, avec la trajectoire hasardeuse de la pierre, j'ai failli perdre perdre mon E-M5... La photo est sous-exposée car j'ai dû malencontreusement appuyer sur la touche AEL de mémorisation de l'exposition en voulant visualiser une photo...


Olympus OM-D E-M5 + Oly 15 mm (no PP)
 

Le crop 100 %



Quand la lumière vient à manquer, à f/8 constant, l'appareil grimpe très vite en iso... Ici, à 3200 iso au 1/8ème de seconde (vive l'IBIS de l'E-M5 !):


Olympus OM-D E-M5 + Oly 15 mm (no PP)

Le crop 100 %




Un exemple avec mise au point sur l'infini et soleil de face d'un 30 décembre en Corse...


 Le crop 100 % au centre

Le crop 100% de l'angle en bas à droite

Le crop 100% de l'angle en bas à gauche




5)- Conclusion:

Voici-là un objectif très attachant ! Rendant l'E-M5 ultra-léger et particulièrement compact, le plaisir d'utilisation est bien au rendez-vous. Malheureusement, l'ouverture très faible associée à une qualité d'image moyenne (hors proxi) limitent l'utilisation de ce 15 mm. Certes le prix est très accessible, mais pour moins de 150 euros, il est facile de trouver sur le marché de l'occasion un Olympus 17 mm f/2.8 aux capacités toutes autres. Son côté très ludique et son esthétique réussie lui feront tout de même gagner sa place dans ma collection d'objectifs Olympus.


Les ultra-pancakes Olympus :




Page d'accueil: PHOTOBLOGUE


4 commentaires:

  1. Very good and realistic review. Thanks for sharing

    RépondreSupprimer
  2. Sympa ce test et ça m'a permis de trouver enfin comment sélectionner la focale sur l'IBIS avec un objectif sans contacts !

    RépondreSupprimer